« VAINCRE » – La mini-série écrite

ÉPISODE 1 - La Course Finale

Il était une fois, en terre locminoise, un groupe d’amis vaillant et soudé réunis autour d’un même but : la quête d’un exploit.

Passé par des chemins escarpés, dans les plaines bretonnes. Les représentants de la ville de Locminé ont d’abord consolidé leurs relations et le groupe afin de pouvoir passer les difficultés tous ensemble. Après des débuts mitigés, à la recherche de leurs identités, « les verts » comme on les appelle ont dû surmonter les embûches causées par leurs adversaires. En s’imposant en terres Vitréennes, nos verts ont montré une force de caractère inébranlable. Un temps devant leurs adversaires et imprenable à la maison, les verts déroulent et prennent le wagon de tête, en quête de l’exploit. Malgré des revers en terre briochine ainsi que face au Stade Pontivyen ayant rompu la forteresse du Pigeon Blanc, repère de notre groupe. Nos verts se sont repris dans la cité rennaise face à l’ogre breton !

Après un coup d’arrêt avant le sprint final, les verts vont tout donner pour vivre un moment qui sera gravé dans leur mémoire.

C’est maintenant à eux d’écrire l’histoire.

ÉPISODE 2 - La Confirmation

C’était maintenant à leur tour, la course finale était lancée. Une après-midi dans l’espace-temps, où la ville s’arrête, où tous les regards sont tournés vers eux. Un moment ensoleillé où la seule envie de nos verts est de briller. Se dressant devant eux : Plabennec, l’équipe du pays des Abers, reconnue pour leur dureté et leur acharnement sans égal. Le rendez-vous est pris, le samedi 13 avril 2024 au Pigeon Blanc.

Sous un grand soleil et avec le soutien des supporters, les hommes dirigés par Florent Besnard & Jacques Pichard ont tout de suite pris le dessus, avec une superbe percée de Nathan Le Gouellec, suivi par son compère Mathis Belhaj 5 minutes plus tard. Rarement pris de court et mis hors de danger par Achille Degan sur un penalty, une action qui a souvent tourné en défaveur des verts cette année. Avec 3 longueurs d’avance à la moitié de la journée, les locminois ont tout de suite continué sur leur lancée avec 2 coups de massue ajoutés sur la tête de leur adversaire, scellant ainsi la victoire avec 5 longueurs d’avance. 3 points, la remontée à hauteur de leur adversaire principal VITRÉ, et une course finale qui s’annonce palpitante.

C’est le programme qui attend nos verts avant de se déplacer dans le Pays du Glazyk, afin d’affronter les gars sans peur !

ÉPISODE 3 - La lumière au bout du tunnel

 

Samedi 20 avril 2024, c’est le moment où les hommes de Florent Besnard & Jacques Pichard vont affronter les Paotred Dispount (les gars sans peur). Après un voyage dans les terres bretonnes, nos verts arrivent dans le Pays du Glazyk au stade de Lestonan, refuge des jaunes et noirs d’Ergué Gaberic. Sous un soleil de plomb, la pression grandit à chaque instant, et à 18h, les hostilités sont lancées !

L’alarme retentit, c’est parti pour un peu plus d’une heure et demie. Les Locminois entament de bonne manière la rencontre et essaient de déséquilibrer leurs adversaires. Les Finistériens, quant à eux, connus pour leur dureté, ne se laissent pas déstabiliser et vont surprendre l’arrière-garde locminoise en s’approchant de Daoudou sans réussir à terminer leur action. Un coup de chaud qui ne va pas freiner les ardeurs de nos verts qui vont juste avant la mi-temps crucifier le portier gabéricois par l’intermédiaire de Steven Lamour, jeune pousse locminoise.

Dans un second acte tendu, les Paotred vont essayer d’aller de l’avant en vain. Les verts vont pousser mais le portier des jaunes et noirs est un véritable mur et repousse les assauts de Danso, Lushima puis Lamour. Un résultat qui permet aux verts et rouges de continuer leur aventure avec une détermination inébranlable. Prêts à défier tous les obstacles, ce sont les Sang et Or de Vitré qui se dressent devant eux pour une rencontre au sommet qui pourrait les rapprocher encore plus du Graal.

C’est maintenant à eux d’éclairer la lumière au bout du tunnel !

ÉPISODE 4 - La foudre Locminoise

Nous voilà dans le match décisif, une victoire pour rêver, face à l’ogre Vitréen, favori à la montée en ce début de saison. Les hommes de Jacques Pichard et Florent Besnard sont prêts ! Ayant travaillé durement toute l’année, ils sont prêts pour le match le plus important de la saison !

À 18 heures, devant une foule nombreuse au Pigeon Blanc, le coup d’envoi est donné. Les deux équipes entament le match en se regardant, sans se jeter directement en attaque. Il faut attendre presque 20 minutes pour voir Danso, le buteur locminois, inquiéter l’arrière-garde Vitréenne. Mis en confiance par cette situation, Danso va ensuite profiter d’un festival de Belhaj pour effectuer un sombrero sur le gardien et ajuster les cages vides. Certaines personnes cherchent de l’or toute leur vie, Fodiba, lui, en a dans les pieds ! Cela permet donc à nos verts de prendre une longueur d’avance sur leur adversaire du soir.

Les Sang et Or vont réagir sur coup franc, mais Doudou en a décidé autrement ; après une envolée extraordinaire, il détourne le ballon en corner in extremis. Après la pause, les verts vont perdre un soldat, Traoré s’étant blessé ne pourra plus participer à la fête. Dans un second acte plus tendu, Vitré va pousser en vain ; nos verts sont solides et prouvent qu’ils n’ont pas la meilleure défense du championnat pour rien.

Après 90 minutes tendues, ils l’ont fait. Ils finiront le championnat devant leur adversaire du soir. Sur leur passage se dresse maintenant le voisin pontivyen. Les gésistes qui n’ont plus rien à jouer vont tenter d’empêcher la Saint-Co d’obtenir son rêve : la montée en National 2.

Épisode 5 - La Fête Locminoise

Cela aurait pu être un jour comme un autre, un match comme un autre. Dans une journée qui aurait pu être si banale en début de saison, ce samedi 11 mai 2024 est devenu un jour historique pour l’histoire de la Saint Colomban Locminé.

Dans une saison exceptionnelle, avec une première place à deux journées de la fin, les verts ont la possibilité de fêter le titre sur la pelouse de leur voisin, la GSI Pontivy. Au cœur d’une après-midi ensoleillée, les joueurs de Jacques Pichard entament l’un des matchs les plus importants de leur vie. Après 15 premières minutes maîtrisées, les verts continuent de pousser et après un magnifique une-deux entre Belhaj et Le Gouellec, ce dernier crucifie le gardien gésiste. Un but qui permet à la Saint Co en ce début de match de croire à la montée. Sous un soleil de plomb, le rythme se calme en cette première mi-temps, et les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 0-1.

« 45 minutes pour rêver », à la mi-temps les mots du coach résonnent dans les têtes locminoises. Les acteurs rentrent sur le terrain déterminés pour le second acte de ce match. Le soutien des supporters venus en nombre au Faubourg de Verdun aide nos verts à contrôler toute cette deuxième mi-temps.

Le moment est venu, l’arbitre siffle la fin du match. Le rêve est devenu réalité, la Saint Co accède à la National 2. C’est l’histoire d’un groupe, d’un club, d’une ville qui après tant d’années se met à rêver.

La Saint Co est Championne !!!

Épisode 6 - Le jour de fête

C’est ce qui était au programme de ce samedi 18 mai 2024. Une rencontre contre Lannion sans enjeu, mais une rencontre pour profiter. Profiter de voir ces joueurs, ce staff, ces bénévoles et ces supporters qui n’ont jamais rien lâché, être récompensés.

Une journée qui a commencé sous le signe de la convivialité avec une rencontre des légendes opposant les joueurs ayant affronté Brest en 2004 et ceux ayant affronté le PSG en 2012. De bons moments passés avec le sourire, c’est ce qui a permis de lancer cette journée sous les meilleurs auspices.

Devant une foule venue en nombre, l’atmosphère à quelques minutes du coup d’envoi est détendue, l’objectif principal est de profiter.

18h00, le match est lancé ! Dans une première mi-temps hachée, les verts ont du mal à mettre leur jeu en place et ont subi quelques contres sans grand danger. Le second acte est à l’avantage de nos verts avec un poteau trouvé par Bila. Cependant, les Costarmoricains ne vont pas se laisser faire et sur un long ballon qui surprend la défense locminoise, l’attaquant lannionnais dribble Daoudou et finit dans le but vide, 0-1.

Après ce but, les hommes de Jacques Pichard poussent mais butent sur une défense très solide. Ils sont à deux doigts d’égaliser dans les derniers instants mais n’y arriveront malheureusement pas.

Une défaite qui n’a aucune conséquence dans un match sans enjeu, la Saint Co est championne de National 3 et se dirige pour la première fois de son histoire en National 2.

Maintenant place à l’été, le moment de se reposer, avant de préparer une saison qui s’annonce palpitante.

Merci.

À jamais vert et rouge 💚❤️